Pourquoi Ubleam ajoute le QR code et d’autres tags à sa plateforme ?

Nos utilisateurs et clients savent à quel point notre technologie d’identification est intelligente Intuitive et...

Nos utilisateurs et clients savent à quel point notre technologies d’identification est intelligente, intuitive et robuste. Nous l’avons nommée « Bleam ». Ce « QR code » breveté de forme circulaire possède de nombreuses fonctionnalités disruptives avec lesquelles nous aimerions faire passer le mot : personnalisation, distance de lecture X 10 par rapport au QR Code, expériences de réalité augmentée, numérisation de plusieurs codes…

Néanmoins, de nombreux défis existent afin d’introduire une telle nouvelle norme sur le marché. Formats d’impression, capacité de numériser sans aucune application mobile, intégration de nouveaux utilisateurs même dans le monde professionnel (également avec d’autres technologies de numérisation) et rejets de la technologie privée.

Visuel Skydôme, scan bleam

Un nouveau paradigme est arrivé lors de la crise de la Covid-19 : les Occidentaux ont intensément adopté le code QR pour accéder aux informations leurs vies quotidiennes. Depuis, nous avons beaucoup investi dans notre plateforme de gestion d’actifs (Fusion), tout était prêt pour mettre en œuvre ces standards de technologies d’identification.

QR code / NFC : adoption des utilisateurs, préparation mobile

2020 a été un grand pas en avant en ce qui concerne l’adoption des codes QR : accéder aux détails du menu au restaurant ou s’enregistrer pour louer une trottinette électrique. Beaucoup plus utile que l’utilisation sur des flyers ou de la publicité.

Depuis iOS 11, Apple a permis la numérisation de QR code en mettant en œuvre cette fonctionnalité via son application photo. Plus besoin d’installer une nouvelle application puisqu’elle est installée en natif avec iOS et Android. Idem pour les technologies d’identification NFC.

Les effets de cette adoption impactent fortement les consommateurs dans le monde professionnel : les techniciens sont prêts à accéder à la documentation en ligne sur mobile ou à déclarer des rapports en direct lors des opérations sur le terrain. L’approche BYOD aide également les consommateurs à utiliser leur appareil personnel dans des tâches professionnelles :  c’est la clé pour numériser les services sur le terrain.

Chez Ubleam, nous avons mesuré cette évolution et envisagé une nouvelle manière d’apporter un premier niveau de service. En utilisant ces standards : afficher le journal de bord numérique des actifs lorsqu’il est autorisé par nos clients.

La technologie d’identification dans l’industrie

Depuis 2015, l’industrie a massivement investi dans les technologies d’identification pour suivre leurs actifs et suivre les opérations.

Dans la construction, la RFID est devenue la norme pour suivre l’emplacement des actifs et éviter la perte d’outils coûteux comme les coffrages, les pelles rétrocaveuses, les générateurs. Le processus implique de scanner les actifs avant de quitter l’entrepôt principal pour suivre tout mouvement. La complexité peut exister si les outils sont déplacés d’un chantier de construction à un autre sans revenir à l’entrepôt principal où se trouve un scanner RFID spécifique.

Dans le facility management comme la maintenance des bâtiments ou le contrôle de conformité, le QR code ou l’identification visuelle sont principalement utilisés pour baliser les lieux et les biens : ils sont scannés avec les smartphones et utilisés avec les applications métiers (GMAO, BIM,…). Il manque encore des informations pour les personnes quittant le bâtiment en raison du fait que les données ne sont accessibles que dans une application spécifique nécessitant un enregistrement pro.

Dans l’industrie pétrolière et gazière, l’identification visuelle est principalement utilisée pour être suffisamment robuste face à d’énormes contraintes météorologiques. Chez Totalenergies, Ubleam a été sélectionné comme code visuel à lire depuis les applications mobiles professionnelles. Nous avons travaillé avec des imprimeurs industriels tels que Brady notre partenaire (page Brady UBLEAM ) pour harmoniser les formats d’impression pour les codes bleam : taille, matériaux (papier, plastique, …), caractéristiques de la colle, …). Enfin, nous avons choisi de pré-imprimer les codes bleam au format standard afin d’accélérer les projets POC même si notre client perdait en capacité de personnalisation : le temps de déploiement est la clé !

Beaucoup d’industriels ont investi dans le système d’identification (même si 60% n’ont mis en place aucun logiciel de maintenance…) et nous avons décidé d’être compatible avec celui-ci. En mettant en œuvre un code QR, des codes à barres, NFC ou une numérotation visuelle (saisie manuelle ou reconnaissance de caractères) dans la plate-forme Fusion, nous ouvrons la capacité à tous les industriels avec une telle identification d’être prêts pour Fusion et d’avoir un point d’entrée unique sur les actifs aux services à valeur ajoutée :


Il ouvre des applications illimitées avec une technologie réversible (plateforme Fusion) et un système d’identification existant.

Quel que soit le code, l’application est la clé

L’identification ne doit pas être le point de blocage pour améliorer les opérations commerciales. Sur le marché de l’EAM (Enterprise Asset Management), comme indiqué par Selecthub dans son étude, « L’automatisation, la rétention des talents, l’expérience client et le changement climatique vont être de grands acteurs de l’avenir de l’EAM ». Tous s’appuient ou contribuent à des données qualifiées sur les actifs, première étape des opérations prédictives (maintenance, production, approvisionnement ou logistique).

Attirer, engager et mobiliser les personnes dans les opérations repose sur votre faculté pour effacer les points douloureux de leur travail quotidien et leur apporter une valeur ajoutée. Une application mobile intuitive est obligatoire, un processus automatisé et transparent est indispensable pour réussir votre transformation digitale. Ceci s’applique aux opérations dans l’industrie, aux services clients pour les OEAM/sous-traitants et au salarié pour toute entreprise. Un moyen collaboratif d’améliorer la gestion des actifs et de réduire les coûts de 30 %.

Ce sujet vous intéresse ?
Vous souhaitez aller plus loin ?
N’hésitez pas à nous contacter.